Ces images ont été prises depuis un train à très grande vitesse (300 km/h) sur la ligne Guiyang-Shanghaï.
Celle-ci est suspendue dans le paysage par un dispositif de viaduc très courant en Chine.
C'est un itinéraire de 1798km. De légers indices (reflets, flous de premiers plans,vignettages) aident à comprendre le dispositif de prises de vue.
Il existe une tension entre la construction contemplative des images de ces vastes portions de territoires et la vitesse / le mouvement inhérent au référentiel de prise de vue.

Le paysage est fortement marqué par l’industrialisation du territoire en prise avec la naturalité des paysages (fleuves, montagnes) et des formes d'architectures plus archaïques.
Back to Top