Les friches sont des espaces intermédiaires.
Leur marginalité repose sur un point de vue spatial et idéologique.

Les prairies Saint-Martin sont un site d’anciennes tanneries et de jardins familiaux en centre-ville de Rennes, dans l’attente d’un parc naturel urbain. La friche coexiste avec le chantier.
En 2011, l’Institut National d’Écologie et d’Environnement a souhaité la mise en place d’un observatoire d’écologie urbaine. Au sein de celui-ci, je mène depuis 2013 un Observatoire Photographique du Paysage.
Sur les 29 hectares du site, vingt-quatre points de vue sont reconduits à la chambre quatre fois par an.

Back to Top